Une équipe
à votre service

A L’ENTHOUSIASME ET L’EXPÉRIENCE DE SES 25 ANS.
DÉCOUVREZ LA PHOTOGRAPHIE AVEC UN REGARD NEUF _

Les Studios entretiennent un esprit de Start’up depuis leur création, il y a un peu plus de 30 ans… Rien n’est jamais acquis et nous sommes toujours à l’écoute de vos besoins. Les Studios n’ont cessé de développer des solutions originales tout d’abord pour la diffusion & attractions de vos événements puis pour l’ensemble de vos besoins de communication.

Les Studios Casagrande Sàrl sont composé aujourd’hui de :

Pascal Casagrande

Je me définis comme imaginateur avant d’être photographe. En effet, pour moi c’est le travail sur l’imagination qui fait naître des images. A 16 ans, j’ai commencé à créer des fictions avec mes camarades de collège. Nous avons réalisé un diaporama se déroulant dans un cabaret en pleine guerre et j’y ai pris goût…  J’ai décidé de me former à l’image à l’école d’art de Genève (ESAV), ce qui m’a ouvert une large perspective sur tous les modes d’expression visuelle, puis un peu plus tard à la communication, au Sawi (Bienne). Après une première expérience professionnelle de 2 ans à la TSR, j’ai décidé de me mettre à mon compte à 25 ans grâce au soutien d’un ancien professeur et ami Mirto Tanner. J’ai fait grandir ma petite entreprise au grès des joies et aléas de l’existence pendant plus de 30 ans.

Passé le cap de la cinquantaine, j’ai été amené à explorer l’image au delà du produit fini, comme processus de soin avec l’Art-thérapie à l’Atelier Genève. J’aime avant tout photographier l’humain et donner de l’humanité à mes services. J’apprécie plus que tout de résoudre vos questions de communication en mettant vos idées en images.

Jean-Michel Froidevaux

A 10 ans j’ai reçu mon premier appareil photo un Kodak Starmite, il comportait un flash avec des ampoules a usage unique et un réglage a 2 positions pour le diaphragme, il utilisait une pellicule au format 4cmX4cm. J’ai commencé à faire des photos chaque fois que je recevais un film et je donnais le film à développer chez le photographe. Quelques années plus tard, j’ai trouvé dans un livre à la bibliothèque les plans pour construire un sténopé avec une boite chocolat. L’image apparaissait à l’envers sur du papier calque lorsque je mettais ma tête sous un tissus noir. C’est à ce moment que j’ai abordé le développement et le tirage par contact au soleil, car j’obtenais un négatif lors de la prise de vue. Quelques temps plus tard, on m’a donné un appareil à soufflet 6 x 9 avec tous les réglages je pouvais maintenant faire plein d’essais. Au collège, j’ai eu l’occasion de suivre des cours de photos et de laboratoire. Je me suis ensuite perfectionné dans les travaux de photos avec une connaissance de mon père qui était photographe. C’est en autodidact que j’ai poursuivi ma formation. Pendant mes études en électronique, j’ai réalisé des petit travaux dans la photographie en milieu scientifique. Par la suite  dans le cadre professionnel, j’ai pris en charges des travaux photographiques qui nécessitaient la création, la modification d’appareils pour réaliser des photos dans un contexte technique. A chaque étapes c’était de nouveaux challenges pour faire ces images. En parallèle des mes activités professionnelles j’ai eu l’occasion de donner des cours aussi bien de prises de vues que de laboratoire. Dès l’arrivée des premiers logiciels de traitement d’images, fin des année 80  Digital Darkroom et ensuite Photoshop, je me suis  investit pour les maitriser et former des utilisateurs , des photographes. En 91 j’ai rejoint les écoles d’art à Genève pour l’introduction de de l’infographie et la formation de élèves et des enseignants. Dans ce contexte, j’ai participer activement à l’introduction des premiers dispositifs de prises de vues  numériques avec leur écosystème. La photo numérique n’avait rien à envier à la photographie argentique, des contraintes, des résultats bien inférieurs… mais c’était un nouveau challenge très formateur précurseur d’un changement radical de technologie.
Aujourd’hui mon activité est essentiellement tournée vers la photographie.

Une multitude de freelance

  • un réseau de freelance de confiance qui complète la structure des Studios quand plus de temps ou des compétences sont nécessaires.

Stagiaires

Les Studios sont ouverts à initier ou perfectionner des stagiaires à la photo, avec des collaboration sur le long terme.